«

»

Une sortie géologique et botanique en Sarthe

Le WE du 21 et 22 septembre 2013, s’est déroulé une sortie géologique et botanique en Sarthe, sous la conduite de Guy Mary et Jean-François Clémence.

Le samedi : Découverte des sites montrant le stratotype du Cénomanien avec Guy Mary.

Le stratotype* du Cénomanien (base du Crétacé supérieur), défini grâce aux nombreux fossiles en 1847 par d’Orbigny, est inscrit à l’inventaire du patrimoine géologique de la Sarthe. Le Cénomanien est marqué par le retour de la mer sur un domaine continental qu’elle avait abandonné à la fin du Jurassique. Il correspond globalement à un cycle transgressif avec des faciès variés. M. Guy Mary, géologue retraité de l’université du Maine, nous a fait découvrir différents lieux**, historiques pour certains, permettant de retrouver la variation des dépôts (sables, marnes, grès, argiles et craie) au cours du temps (- 96 à – 92 Ma) et dans l’espace (à l’échelle du département), à associer aux variations de l’extension du milieu marin et son énergie. * http://www.mnhn.fr/mnhn/geo/stratotype/ ** http://www.pays-de-la-loire.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/7-Cenomanien-GMary.pdf

Le dimanche :

La forêt de Bercé, ancienne forêt royale (depuis le 14ème siècle), tire sa réputation mondiale de la qualité de ses chênes pour l’ébénisterie, le tranchage et la tonnellerie. A 30 km au sud du Mans et d’une superficie de plus de 5000 ha, elle est située sur un ancien plateau calcaire d’âge turonien et repose ainsi soit sur des argiles de décalcification recouvertes de limons des plateaux d’origine éolienne (à l’est), c’est alors une chênaie hêtraie où domine le chêne sessile, soit sur des sables sénoniens (à l’ouest), le sol plus pauvre, mais plus filtrant est alors recouvert de pins maritimes et pins sylvestres plantés lors du reboisement au 18ème siècle. M. Clémence, de l’ONF, nous a présenté cette superbe forêt, en compagnie de M. Mary. Le musée Carnuta (http://www.carnuta.fr/francais/accueil/) a complété notre excursion.